session
Session 2023 : Violences, symptôme ou système ?

du 30 janvier au 2 février 2023, Centre Sèvres, Paris

Violences, symptôme ou système ? Nommer, affronter, dépasser.

>> Pour s'inscrire c'est sur le site HelloAsso <<

Il y a les violences que l’on voit, celles qu’on nous montre, comme « l’insécurité » des quartiers dits sensibles, la guerre aux portes de l’Europe, et celles qui jaillissent dans un cri qu’il nous faut entendre, comme le mouvement Me too qui a rendu visible des crimes sexuels si longtemps passés sous silence. Il y a les violences invisibles, celles que l’on ne veut pas voir, dont les récits peinent à trouver un écho.

À l’écoute de témoignages et avec l’appui de chercheur·e·s et d’acteur·rice·s de terrain, nous travaillerons à nommer ces violences et à rendre visible ce qui les sous-tend.

Il s’agira d’explorer ensemble comment retrouver du pouvoir d’agir individuel et collectif pour affronter ces violences et les dépasser sans abandonner la lutte, au service de la justice et du vivre ensemble.

Informations pratiques et inscriptions

>> Pour s'inscrire c'est sur le site HelloAsso <<

La session aura lieu du lundi 30 janvier 14h au jeudi 2 février 13h. Elle se déroulera dans les locaux du Centre Sèvres, 35 bis rue de Sèvres, 75006 Paris (métro Sèvres-Babylone).

Accessibilité : Les locaux du Centre Sèvres sont accessibles de plain-pied et un ascenseur homologué permet d’accéder aux étages.

Tarifs individuels :

Tarifs pour la formation professionnelle :

Il est possible de s'inscrire pour des repas (servis dans la Maison des Lazaristes, à deux pas du Centre Sèvres) au tarif de 14 € par repas.

Objectifs pédagogiques et modalités d'évaluation

L'évaluation de l'atteinte des objectifs par les participantes et participants est possible par des processus d'auto-évaluation et un suivi individuel des participants.

Programme (sous réserve de confirmation par les intervenants)

Lundi 30 janvier - Violences : de quoi parle-t-on ?

14h – Introduction

14h30 – Ouverture artistique : « Il était une fois la violence »
Par le conte ou le théâtre forum, engager les participant·e·s et les introduire au fil rouge de la session par le récit

15h45 – Conférence inaugurale : « Vivons-nous une époque violente ? »
Affronter nos violences implique de s’inscrire dans une histoire et de la caractériser. A partir d’une analyse croisée du point de vue de l’histoire et de la sociologie, nous essaierons de comprendre de quelle(s) violence(s) notre époque est porteuse.

17h30 – Constitution des groupes de travail

18h – Apéritif convivial

 

Mardi 31 janvier - Nommer les violences : du visible à l’invisible

9h – Accueil des participants et introduction

9h30 – Témoignages : Mettons-nous à l’écoute
Au-delà d’une analyse à froid, il nous a semblé nécessaire de nous mettre sincèrement à l’écoute de celles et ceux qui ont vécu une situation violente, pour comprendre ce qu’elle engendre en nous. Pour toucher peut-être aussi nos propres violences. Un temps pour entendre, simplement, ces histoires humaines.

11h45 – Groupe de travail
Réflexions partagées autour des récits entendus

14h – Etudes de cas dialoguées
En partant de situations concrètes, croisons les regards d’acteur.ice.s impliqués dans des situations de violence pour comprendre les liens invisibles qui les tissent.

17h30 – Conclusion et reprise de la journée

20h – Soirée artistique

Mercredi 1er février - Affronter les violences : comment passer à l'action ?

9h – Accueil et introduction

9h30 – Groupe de travail
Relecture créative de la veille


10h45 – Conférence : Peut-on affronter les violences sans violence ?


14h – Ateliers au choix – Non-violence, chemin de radicalité ? Défis et initiatives
Des propositions de découvertes et de rencontres autour de chemins de dépassement des violences. Deux ateliers au choix parmi les différentes propositions dont :

Jeudi 2 février – Dépasser les violences

9h – Accueil et introduction

9h30 – Table ronde de clôture : Violence et justice, restaurer un pouvoir d’agir individuel et collectif.
Comment continuer le chemin quand la violence a ouvert une blessure et ébranlé la confiance en soi et en la société ? Quels processus pour devenir acteur après avoir été victime ou auteur de violences ?

11h15 – Groupe de travail : relecture
Individuellement puis collectivement, prendre le temps d’ancrer ce qui a été vécu pendant cette session et nommer les chemins d’agir qui se sont ouverts.

12h – Clôture collective
Partager et célébrer ce qui a été vécu

Informations sur la formation

Pas de prérequis nécessaire pour assister à cette session de formation.

Cette formation est accessibles aux personnes handicapées. En cas de besoin particulier, contacter le référent handicap (Marcel Rémon, directeur du Ceras).

Méthodes pédagogiques mobilisées :

Fiche descriptive de la formation

Vision pédagogique et objectifs de formation pour la session

Voir les indicateurs sur les précédentes formations